Qui sommes-nous ?

HISTORIQUE

La PASCiB a été créée le 27 février 2003 au terme d’un processus d’auto-organisation des OSC. Elle est une organisation citoyenne, très engagée dans le dialogue sur les politiques, notamment dans le cadre de la coopération au développement. Depuis sa création, l’administration et le fonctionnement  de la PASCiB sont  assez souples et légers avec des moyens limités (pas de participation aux appels à projets, demandes de financements classiques, etc.)

À la fin de l’année 2012, un bilan a été réalisé sur les dix années d’existence et des réflexions stratégiques ont débouché sur un plan stratégique et la décision de créer un secrétariat permanent qui est domicilié dans les locaux du GRAPAD. En 2013, il a été définie une nouvelle dynamique de même que l’affirmation d’une identité au niveau du secteur agricole et d’autres ministères sectoriels en plus du Commerce et des Finances (Négociations APE de 2004 à 2013). De sept composantes à la création, la PASCiB aujourd’hui compte 17 membres.

VISION

Etre des partenaires crédibles et efficaces du dialogue politique autour des enjeux de gouvernance et de politique économiques au  niveau, international, régional, national, sectoriel et local, notamment dans le cadre de la mise en œuvre des ODD, de l’agenda sur l’efficacité du développement et d’autres engagements internationaux en matière de coopération au développement.

 

IDENTITÉ ET VALEURS DÉFENDUES PAR LA PASCiB

La PASCiB se positionne comme une Organisation citoyenne, engagée dans la promotion de l’efficacité du développement. Signataire des Principes d’Istanbul, la PASCiB oriente ses efforts conformément au Cadre international sur l’efficacité du développement des OSC. Elle croit aux vertus de l’Approche Fondée sur les Droits de l’Homme (AFDH) et de la Gestion axée sur les Résultats de Développement (GRD). Ses Valeurs sont : Equité et justice sociale, Responsabilisation, transparence et redevabilité.

LES OBJECTIFS STRATÉGIQUES

Les objectifs spécifiques de la PASCiB sont les suivants:

1. Fournir une assistance de qualité aux différentes composantes membres et aux relais départementaux et communaux;

2. Assurer la participation efficace et crédible des OSC au dialogue sur les enjeux et défis de la gouvernance économique et politique;

3. Assurer une participation crédible des OSC à la coopération internationale en vue de l’efficacité du développement;

4. Contribuer à l’efficacité des politiques et stratégies pour le développement agricole et la sécurité alimentaire.

LES MOYENS D’ACTION

Les moyens d’action de la PASCiB sont de quatre ordres :

1. Plan triennal de renforcement des capacités centré sur la réalisation des quatre objectifs stratégiques;

2. Internalisation et externalisation de la culture de gestion axée sur les résultats de développement, l’éthique des OSC et la redevabilité à tous les niveaux;

3. Analyse de politiques publiques et production de rapports alternatifs;

4. Veille citoyenne du niveau local au niveau national, dialogue politique, plaidoyer et lobbying 

LES ENGAGEMENTS

Durant les cinq dernières années et face aux grands défis qui se posent en matière de croissance économique, d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et de réduction de la pauvreté, tant au niveau national qu’au niveau sous régional, l’engagement de la PASCiB a été renforcé, notamment dans le secteur agricole qui constitue la principale source de croissance dans la région. Comme stratégie, la PASCiB fait de la participation au dialogue politique, une des armes privilégiées de son engagement citoyen, à travers ses composantes et points focaux. Les actions développées couvrent les domaines de l’information, la communication, le contrôle citoyen de l’action publique, du renforcement des capacités, du plaidoyer et du lobby.

Dans ce sens, la PASCiB a participé activement au processus d’élaboration du PSRSA 2011-2015 qui couvre notamment les secteurs de l’agriculture et la sécurité alimentaire, la santé publique, l’éducation et la protection sociale.

La mise en place de ce cadre institutionnel dans le secteur agricole est l’aboutissement d’une longue lutte entamée par la PASCiB depuis 2006 et qui lui a permis d’être fortement impliquée dans le suivi de plusieurs programmes et projets dont le PPAAO-Bénin.

La PASCiB est actuellement active dans la mise en œuvre du projet nommé Ecological Organic Agriculture (EOA) Initiative ce qui signifie en français Agriculture Ecologique et Biologique (AEB). Conformément à l’impact visé par l’EOA qui est de contribuer à améliorer la sécurité alimentaire, les revenus des ménages, une meilleure nutrition et une durabilité environnementale d’ici 2025, la PASCiB est retenue pour mener le lead quant au deuxième pilier du projet relatif à l’information et la communication.

 

IDENTITÉ ET VALEURS DÉFENDUES PAR LA PASCiB

La PASCiB se positionne comme une Organisation citoyenne, engagée dans la promotion de l’efficacité du développement. Signataire des Principes d’Istanbul, la PASCiB oriente ses efforts conformément au Cadre international sur l’efficacité du développement des OSC. Elle croit aux vertus de l’Approche Fondée sur les Droits de l’Homme (AFDH) et de la Gestion axée sur les Résultats de Développement (GRD). Ses Valeurs sont : Equité et justice sociale, Responsabilisation, transparence et redevabilité.

La Plateforme des Acteurs de la Société Civile au Bénin (PASCiB) est structurée autour de douze composantes nationales incarnées par des faîtières et collectifs d’OSC et onze points focaux départementaux. Depuis sa création en février 2003, la PASCiB œuvre pour une implication transparente et efficace des organisations de la société civile béninoise dans le processus d’élaboration, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des politiques et programmes de développement.

 La PASCiB œuvre pour une implication transparente et efficace des organisations de la société civile béninoise dans le processus d’élaboration, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des politiques et programmes de développement.
Elle est actuellement composée de 12 membres que sont: 


1. Réseau des journalistes économiques du Bénin (Réseau-JEB)
2. Réseau des organisations syndicales du Bénin pour le suivi de l’Accord de Cotonou (ROSYB)
3. Forum des ONG internationales en activité au Bénin (FONGIB)
4. Le Collectif des Fédérations et Réseaux d’ONG du Bénin (CFRONG)
5. Fédération des unions de producteurs du Bénin (FUPRO-Bénin)
6. Confédération nationale des artisans du Bénin (CNAB)
7. Réseau pour l’intégration des ONG et associations africaines (RIFONGA)
8. Cercle d’auto-promotion pour le développement durable (CADD)
9. Front des organisations nationales anti-corruption (FONAC)
10. Fédération nationale des parents d’élèves et d’étudiants du Bénin (FENAPEB)
11. Centre Africa Obota (CAO)
12. Social Watch-Bénin

Pin It on Pinterest